LO QUE SALIO DE LA OSCURIDAD

2017
Acrylique sur toile
97 x 137 cm

LO QUE SALIO DE LA OSCURIDAD pAr jean pronovost

Puisant à la métaphysique, cette peinture aussi magnifique qu’effrayante met en scène un anaconda cosmique qui serpente dans les eaux primitives. Il s’engouffre dans les profondeurs de la terre, demeure dans l’obscurité pour un temps, puis réémerge à la lumière du soleil. Symbole ancien et emblématique de sagesse, le serpent apparaît dans la mythologie babylonienne, égyptienne, andine et celte, pour n’en nommer que quelques-unes. Il possède une connaissance de l’univers et du soi qu’il ne révèle qu’aux plus déterminés. Et pour obtenir cette connaissance, il faut pénétrer symboliquement à l’intérieur de cette créature, dépasser les limites de son imagination et affronter les peurs qui nous tenaillent le plus. Êtes-vous prêts à tenter l’aventure ?

La connaissance universelle du serpent renvoie à l’énergie tellurique de la terre. Dans cette peinture, les étoiles et le ciel, de même que les écailles du serpent, se fondent avec les eaux primitives : tout est en interrelation. À la gauche de la toile apparaissent les contours d’un temple qui lui aussi se fond avec le ciel et les étoiles. Émergeant des profondeurs aquatiques, ces éléments s’élèvent à l’altitude lumineuse de l’œuvre, celle qui représente la sagesse du serpent. Les anciennes civilisations cherchaient, par leur architecture et leurs rituels, à atteindre le ciel : elles cherchaient ainsi à se rapprocher du monde des esprits et du serpent cosmique.

Symbole fondamental des cérémonies spirituelles, le serpent se veut un guide personnel pour les êtres humains. Pour entreprendre le voyage que propose le serpent, on doit s’affranchir de nos contraintes matérielles et temporelles : autrement dit, pour appréhender toute la beauté et les vérités de la nature, on doit entrer en notre for intérieur. Certes, s’aventurer dans ces profondeurs a de quoi terrifier une majorité d’entre nous, car on pénètre dans un monde obscur qui nous met en présence de choses refoulées, certaines de manière intentionnelle, d’autres pas. Qui plus est, on ne peut que s’y aventurer seul. Mais le serpent est également guérisseur : sa puissante médecine est en mesure de nous éclairer avec ses visions et de nous aider à réaliser notre être profond. Ce voyage intérieur se veut un passage des ténèbres à la lumière, de l’ignorance à la sagesse et du mal-être au bien-être. Après avoir pris cette médecine, qui représente en réalité l’introspection profonde que nous devons faire pour affronter nos peurs, nous serons en mesure de voir que ce magnifique temple qui se fond aux étoiles réside non pas dans le monde extérieur, mais en notre for intérieur. Le serpent nous aide justement à cheminer vers cette vérité, en ce sens qu’il nous fait prendre conscience de toute la beauté, la magie et la béatitude qui nous habitent. Une fois que nous en avons pris conscience, nous en venons aussi à comprendre que nous sommes inextricablement liés au pouvoir créateur de l’univers. Au terme de ce voyage, on se rend compte qu’en ayant vaincu ses peurs et acquis une sagesse supérieure, on a changé : on se sent mieux, on pardonne plus facilement à ceux qui nous ont causé du tort et on se découvre même des talents insoupçonnés. Ainsi, on comprend mieux pourquoi l’anaconda présenté dans l’œuvre brille presque autant que des pierres ou des métaux précieux : c’est parce que le voyage qu’il propose fascine par son mysticisme tout autant qu’il terrifie par le tumulte qui s’annonce.

artist painter quebec
Lo Que Salio De La Oscuridad - 2017

IMAGES EN VEDETTE

LO QUE SALIO DE LA OSCURIDAD - LE PROCESSUS

Sculpteur, muraliste, peintre, artiste et spécialiste de l’aérographe.

Montreal, Quebec, Canada